Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-06-26T13:51:57+02:00

Libérée sur parole !

Publié par Sophie Desbasbleus

Depuis un moment, j'en avais envie.

Depuis un moment, mon Nanou n'était pas emballé.

Depuis un moment, je trouvais des arguments.

Depuis un moment, mon Nanou trouvait des contres arguments.

Et puis un jour, Youyou était à l'école, mon Nanou au boulot et la Choupette avec moi ....

Je me rappelle très bien, on a commencé par ranger la chambre de Youyou, la mienne, la salle de bain pour terminer par la chambre de la Choupette.

A ce moment, oui celui là pas un autre, l'envie à pris le dessus !!!

Je me revois, motivée, partie d'un pas décidé vers le garage pour aller chercher l'arme du crime. J'avais négligé un détail et pas des moindres mais la flemme de retourner dans sa chambre a été la plus forte.

Je n'ai donc pas pris une arme mais 5 ou 6 de la même catégorie mais un peu différentes. De retour dans la chambre de la Choupette, où celle ci jouait tranquillement, j'ai pris mon courage à deux mains.

J'avais entre les mains le fautif, je l'ai regardé une dernière fois pour savoir avec quelle arme m'en occuper. La solution était là, sous mes yeux ! J'ai pris l'arme adéquat, j'ai secoué le fautif, je l'ai tourné, retourné et j'en suis venue à bout ...

J'avoue que la Choupette me regardait avec un drôle d'air mais j'étais fière de moi. Je suis allée jusqu'au bout et je ne me suis pas laissé abattre.

J'avais sous les yeux, la scène du crime. Il a donc fallu que je fasse un brin de ménage pour cacher la vérité criante au monde ou alors pour me donner bonne conscience.

Une fois la scène nettoyée, j'ai soigneusement rangé l'arme du crime en lieu sur. Il se pourrait que j'ai eu tord et que les remords montent à la surface et que je doive réparer mon erreur facilement.

Mes craintes m'ont hantées toute la journée, plus les heures passaient, plus j'avais peur. Peur que dans la nuit sombre, un réveil brutal et sans appel me sortent du lit. Peur aussi d'avoir eu tord ( sache que j'ai toujours raison et que quand tu as raison c'est grâce à moi ). Peur aussi des remarques cinglantes de Nanou; Peur aussi de l'échec...

Le moment était venu, c'est donc la boule au ventre que la Choupette et moi sommes retournées sur les lieux. Elle s'est installé, je l'ai câliné et je suis partie sans me retourner.

J'ai longtemps guetté le silence, j'ai longtemps écouté si des bruits venaient de sa chambre mais rien !

Nanou et moi sommes allés nous coucher. Dans la nuit, je entendu ! J'y suis retournée pour constater les dégâts, mais rien de bien méchant, juste une Choupette qui voulait un câlin.

Et puis la nuit a laissé place au jour, le jour au chant du coq, le chant du coq au réveil, le réveil au levé des Youyous. C'est le coeur serré que je suis allée lever la Choupette et c'est le coeur plein de joie et de bonheur que je l'ai retrouvé un peu plus grande que la veille.

J'avais RAISON !!! Elle en est capable, le crime est parfait ...

Depuis ce matin là, les barreaux de son lit ne sont plus.

Depuis ce matin là, elle dors dans un lit de "presque" grande.

Depuis ce matin là, elle sort de son lit toute seule le matin pour courir dans mes bras.

Une "vraie" poupée se cache sur cette photo, pourrez vous la retrouver ?

Une "vraie" poupée se cache sur cette photo, pourrez vous la retrouver ?

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog