Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-09-03T14:12:50+02:00

Mon histoire #1 Mes parents, mes frères, ma soeur et moi ...

Publié par Sophie Desbasbleus

Je vais te parler aujourd'hui de moi. De mon histoire mais aussi celle de mes parents, mes frères et ma soeur ...

Ca sera long et pas joyeux, mais pour que tu puisses comprendre les derniers rebondissements il faut commencer par le début.

Mon père est né en Algérie française, plus exactement en Kabylie. Il est arrivé en France en 1963 âgé de 3 ans avec ses 5 frères et soeurs et ma grand mère pendant que mon grand père était en prison en Algérie car il se battait pour la France. C'est donc un fils de Harki.

Il a eu une enfance très pauvre, triste et malheureuse. Mon grand père une fois en France est devenu alcoolique et battait tout le monde, femme et enfants.

Ma maman, elle est née dans une famille de commerçant (boucher), n'a jamais manqué de rien sauf de son frère qui est mort dans un accident de moto à 22 ans. Mes grands parents ne s'en sont jamais remis, elle non plus. Ma grand mère n'est pas alcoolique mais ne sait pas se modérer quand elle est attablée avec toute la famille ( repas de famille ).

Mes parents se sont connus jeunes et j'ai vite fait mon apparition.

A 20 ans, ils allaient être parents. Mon père rentrait à l'école de Police pour devenir CRS et ma maman allait devenir femme au foyer.

Puis la famille s'est agrandie. Mes frères, ma soeur ...

Nous avons grandi, j'ai eu l'âge de comprendre, nous avons eu l'âge de comprendre ...

Mes parents se disputaient souvent, sa criait beaucoup à la maison. Nous (mes frères et moi) restions enfermés dans nos chambres, mort de peur en attendant que la tempête passe.

J'ai toujours vu mon père avec un verre de Pastis à la main, je hais cette odeur !

Mon père est alcoolique, je crois depuis toujours, enfin le plus loin que je puisse me souvenir en tout cas.

Quand mes parents se disputaient, les mots étaient violents. Enfin ceux de mon père car ma maman ne pouvait pas en placer une, elle pleurait et était morte de peur.

Un jour les mots ne lui suffisait plus. il lui craché au visage, la poussait, l’attrapait par les bras violemment.

Je ne vais pas te faire un dessin, tu dois comprendre comme nous, nous comprenions enfant.

Un jour mon frère en a eu marre, il est sorti de sa chambre et a hurlé à mon père :

" Laisse la tranquille, je suis là moi !"

Ca a été le début de la fin ...

Oui j'ai pris des "roustes" des vraies, des claques, des coups mais pas autant que mon frère. Il était devenu sa tête de Turc !

L'ambiance à la maison était horrible, nous ne fessions pas de bruits, nous vivions dans nos chambres, les repas étaient silencieux ...

Nous avons grandi comme ça.

Et puis il y a eu cet été là, il y a 10 ans.

Mon père était ivre, encore. Mes parents se disputaient dans la maison, encore. Nous étions en larmes, encore... Nous étions dehors, les fenêtres et portes étaient ouvertes.

Je suis rentrée pour aller aider ma maman, j'avais 16 ans. Mon père était debout face à ma maman avec une pioche levée au dessus de sa tête, je suis allée dans les toilettes, j'ai appelé les gendarmes au secours et je suis allée avec ma maman lui faire face.

Il voulait nous tuer, il disait qu'il allait nous tuer ! Moi la première ...

Les voisins ont appelés les gendarmes, les gendarmes sont arrivés mais rien !

Ils n'ont rien fait !!! Ne nous on pas écouté, n'ont pas écouté ma maman et puis de toute façon mon père est de la maison !

Une fois le calme revenu à la maison, nous avons continué à vivre comme avant sauf que le lendemain ma maman, mes frères et soeur sommes allés porter plainte.

Chacun notre tour, nous avons raconté l'histoire, les histoires, notre vie.

Mais mon père a des connaissances, les plaintes se sont perdues.

Je n'ai jamais compris pourquoi ma maman n'est pas parti, jamais. Pourquoi elle continuait à vivre comme ça et surtout pourquoi elle nous fessais vivre comme ça !

Je ne lui en veux pas, mais je ne comprends pas !

A 18 ans, je suis partie vivre à Lyon avec mon Nanou pour aller à la fac.

Quand j'avais 21 ans, mon frère est rentré dans l'armée à plus de 800 km de chez mes parents.

Quand j'ai eu 23 ans, mon autre frère à pris son envol.

Ma soeur fêtera ses 18 ans le mois prochain, donc elle ne pouvait que rester.

Je croyais que ça allait mieux, je savais que mon père buvait encore mais je croyais vraiment que leur couple allait bien.. ou alors je me suis voilée la face ?

Peut être que je n'ai pas fait assez attention à ma maman, peut être que tout les signes étaient là et que je suis passée à côté, peut être que j'aurais pu être plus présente pour elles ?

J'ai rien vu, rien entendu sauf ce coup de téléphone au beau milieu de la nuit de ma petite soeur !

Ce lundi soir où j'ai pris ma voiture en pyjama, où j'ai roulé à une vitesse folle, où quand je suis arrivée chez mes parents 3 voitures de gendarmes étaient devant, où ma maman et ma soeur étaient en pleurs.

Ce lundi soir où elles ont fait leurs valises et sont venues se réfugier chez moi !

Et pourquoi ? Parce que ma maman a annoncé à mon père qu'elle voulait divorcer !!!

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Val1603 03/09/2013 16:29

Je découvre ton blog depuis quelques temps... et je suis toute émue par ton histoire et parcours de vie.
Je te souhaite tout plein de courage, ainsi qu'à ta famille pour ce moment particulièrement difficile.
Bises.

coralie de cetaitcommentavant 03/09/2013 15:07

Ça ne doit pas être facile de raconter ton histoire et c'est très touchant.

Je vous souhaite tout plein de courage, à toi et à ta famille pour vous reconstruire.
Tu as construit une belle famille, prends appuie sur eux et savoure les moments avec eux, cela t'aidera aussi a apporter le soutien nécessaire à ta maman et ta soeur.
Des bises de soutien.

Sophie Desbasbleus 03/09/2013 15:37

Merci, merci beaucoup ... Et oui heureusement qu'ils sont là !

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog